Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 12:37

trilogienewyorkaiseLa Trilogie New-Yorkaise est composée de trois récits à première vue distincts mais il ne faut pas s’y tromper. Les trois récits sont très liés et le tout forme un ensemble cohérent mais il faut attendre la 3ème histoire pour s’en rendre compte et pour moi ça a été une véritable surprise et je n’ai pu m’empêcher de crier au génie !

Dans La Cité de Verre, le personnage principal Quinn se fait passer pour un détective privé suite à un mystérieux appel d’une personne persuadée d’avoir affaire à Paul Auster le détective. Quinn a beau essayer de démentir, les appels continuent et il finit par entrer dans le jeu. Rien que là, déjà, j’étais enthousiasmée et c’est le cœur battant que j’ai lu la suite de ce récit. En effet, moi-même j’ai toujours rêvé de me faire passer pour quelqu’un d’autre, petite je m’amusais souvent à donner un autre nom que le mien. Et là vous vous dites « Ciel ! Une mythomane… », je vous rassure, je ne le fais plus et ça doit me manquer, ce qui expliquerait mon engouement pour ce récit.

Bref, Quinn s’embarque donc dans l’aventure et se voit chargé de surveiller un vieil homme dont le fils ( l’auteur des appels) soupçonne de vouloir l’assassiner. Quinn prend son rôle tellement à cœur qu’il en oublie sa propre identité, sa propre vie. Ce récit est donc celui de la dépossession, de la perte d’identité, de la perte et donc paradoxalement de la découverte du Moi.

La deuxième histoire intitulée « Revenants » est basée sur le même thème que la première. Le détective Bleu est chargé de surveiller un certain Noir. Cet homme ne fait absolument rien à part rester assis devant sa fenêtre et sortir à de très rares occasions. Bleu suit tout d’abord docilement ses instructions puis commence à s’interroger sur le sens de sa mission. Il essaie d’en savoir plus sur ce Noir, objet de sa surveillance et cherche à provoquer des rencontres avec lui quitte à se déguiser ( se faire passer pour quelqu’un d’autre … tiens … ça ne vous rappelle rien ?). Bleu essaie aussi de découvrir l’identité de son client. Contrairement à Quinn qui s’est complètement fait happé par sa mission, Bleu cherche à se rebeller. Le dénouement (si on peut l’appeler ainsi) ne m’a pas surprise, je m’y attendais un peu et finalement on reste dans le flou total. Le thème de la dépossession revient également dans ce récit puisque la mission de Bleu s’éternise, il perd sa fiancée, se retrouve seul, sans rien. Et comme pour Cité de Verre, au final, les deux personnages principaux ont poursuivi une chimère et en ont tout perdu.

Avec la troisième histoire La Chambre Dérobée, on revient à quelque chose de plus classique. Du coup, je me suis un peu plus ennuyée. Toutefois, comme je l’ai dit plus haut, on s’aperçoit des liens entre les 3 récits (il y a des indices pourtant dans les deux premiers récits mais chuuuuuut). Je n’en dirais pas plus sur la nature de ces liens, avoir dévoilé leur existence c’est déjà trop et j’aurais certainement maudit la personne qui m’en aurait parlé avant ma lecture car je crois que ça aurait gâché une bonne partie du plaisir que j’ai ressenti . J’adore les récits déroutants, frustrants, surprenants et là j’ai été servie.

J’ai aussi beaucoup apprécié les nombreuses références littéraires qui m’ont donné envie de découvrir d’autres auteurs comme Melville, Poe et il faut vraiment que je lise Don Quichotte.

J’ai adoré aussi les passages sur la sémantique (ils sont courts et très intéressants je vous rassure) exemple : peut-on encore appeler parapluie un parapluie cassé qui ne protège plus de la pluie ? Le mot ne désigne plus la fonction de l’objet puisque cet objet a perdu cette fonction.

Autre chose amusante : Paul Auster se met lui-même en scène.

Bref, cette lecture m’a véritablement enthousiasmée et m’encourage à lire d’autres livres de Paul Auster.

Je remercie Kactuss d’avoir lancé cette lecture commune et de m’avoir permis cette découverte.

 

D'autres avis sur ce livre avec Kactuss, Gentiane, pomm

 

logoauster

 

 

 

Cette lecture entre dans le cadre du Challenge Paul Auster organisé par mrs pepys.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Céline72 05/10/2011 10:18


Je ne l'ai pas encore lu mais ça devrait pas tarder ;)
Bonne journée !


Céline72 04/10/2011 23:12


On m'a donné Léviathan ;)


Aaliz 05/10/2011 09:30



Il est dans mes prévisions de lecture et j'ai hâte ! Tu l'as lu ?



Céline72 04/10/2011 20:54


On m'a donné des livres de cet auteur mais malheureusement en ce qui concerne cette trilogie, je n'ai que le dernier (la chambre dérobée), mais la bonne nouvelle c'est qu'en lisant ton avis, je
vais sûrement me procurer ceux qui me manquent.


Aaliz 04/10/2011 21:57



Contente que mon billet t'encourage à lire La trilogie, tu ne le regretteras pas je pense car c'est original et ça vaut vraiment le coup.


On t'a donné quoi d'autre comme livres de Paul Auster ? (désolée je suis curieuse )



Flo 03/09/2011 12:28


Honnêtement je ne me souviens plus de la couleur du carnet dans la trilogie (ma dernière relecture date d'il y a plusieurs années). Je me souviens qu'il est bleu dans "La nuit de l'oracle" (oui, PA
est un obsédé du carnet, comme moi d'ailleurs).

Je pense à autre chose. Si tu veux voir sur un plan le parcours de Quinn dans "Cité de verre", je peux te le mailer (mais il faut que tu m'envoies un mail pour que j'ai le tien).


Flo 02/09/2011 21:43


Bonsoir !

Je découvre ton blog suite à ton commentaire chez Mrs Pepys puisque je compte participer au challenge Paul Auster. "La chambre dérobée" a toujours été le volet qui m'a le plus désarçonnée dans
cette trilogie et, en même temps, comme tu l'écris, il est un prolongement des deux premiers textes et les éclaire. Je ne sais pas si je relirai toute la trilogie pour le challenge mais "Cité de
verre" (mon préféré des trois textes) devrait repasser à la casserole.

Si tu lis "Le carnet rouge" (très court recueil d'anecdotes), tu y trouveras un texte qui explique non seulement la genèse de "Cité de verre" mais également pourquoi Auster s'est mis en scène.

Au plaisir de te recroiser sur ce challenge :)


Aaliz 03/09/2011 10:54



"Le carnet rouge" comme le fameux carnet rouge qu'on retrouve dans la Trilogie ? Je crois que je vais me ruer dessus !


D'autant plus que je ne savais pas trop par quel titre poursuivre le challenge !


Merci beaucoup pour cette précieuse information Flo !!!


A bientôt !



Présentation

  • : Cherry livres
  • Cherry livres
  • : Mes lectures, mes coups de coeur, mes déceptions
  • Contact

LE BLOG DEMENAGE

LE BLOG DEMENAGE !

 

Vous pouvez dès à présent me retrouver à cette adresse :

 

http://cherrylivres.blogspot.com

 

 

 

Merci !

 

 


Recherche

Signalétique :

signaletique.jpg

Archives

Lectures en cours :

 

 

Avis à venir :

 

Darwin - Jean-Noël Mouret

Moi, Lucifer - Glen Duncan  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes challenges :

 

 

challenge afrique 

 

http://mesaddictions.files.wordpress.com/2011/05/cb.jpg

 

 

challenge-Victor-hugo

 

 

 

 

 

 

Retrouvez-moi sur :