Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 19:28

book_cover_le_cauchemar_d_innsmouth_139545_250_400.jpg4ème de couverture :

« Innsmouth … C’est le hasard qui m’y conduisit, durant cet été où je fêtais ma majorité en parcourant la Nouvelle-Angleterre. Je voulais me rendre à Arkham, mais le prix du billet de train me fit hésiter. C’est alors que l’employé des chemins de fer me parla de ce vieil autobus, que presque personne n’empruntait ? Parce qu’il passait par Innsmouth…

« Mais pourquoi les gens évitaient-ils cet ancien port de pêche, comme si ses habitants avaient la peste ? Après cette horrible nuit que je passai là-bas, je compris. Je réussis pourtant à m’échapper, de justesse. Etait-ce vraiment une chance ? J’ignorais alors que le cauchemar ne faisait que commencer. »

 

Mon avis :

Il est impossible pour moi de vous en dire plus sur l’histoire elle-même que raconte Howard Phillips Lovecraft, maître du récit d’horreur et de science-fiction ayant inspiré entre autres le célèbre Stephen King, dans cette nouvelle. Cela vous gâcherait tout le plaisir et l’effet de surprise s’en trouverait amoindri et ce serait dommage car c’est cela qui a fait que «  Le cauchemar d’Innsmouth » a été pour moi un gros coup de cœur.

Ce fut ma première rencontre avec cet auteur et je ne suis pas prête de l’oublier.

Le suspense, la tension, la peur sont réellement au rendez-vous. Le rythme est haletant, le style magnifique : les descriptions sont tellement bien menées, l’auteur réussit vraiment à nous faire ressentir l’atmosphère malsaine et étrange des lieux.

Certains passages sont excellents, le rythme cardiaque s’accélère.

Je craignais que l’histoire soit tellement irréaliste qu’elle ne m’aurait fait aucun effet et mes craintes se sont rapidement dissipées. Oui c’est irréaliste, c’est de la science-fiction mais c’est tellement bien écrit qu’on  se retrouve plongé dans cet autre monde étrange.

Qu’il y ait des monstres effrayants ou pas, ce n’est pas là le génie de l’auteur, non. Son génie se trouve dans sa façon à jouer avec nos petites peurs naturelles : une ombre qui passe, une serrure qu’on essaie de forcer pendant la nuit, une ville déserte. Tous les ingrédients sont mis à profit pour vous angoisser.

Et alors la fin ! En apothéose ! Je ne m’y attendais pas du tout, ce fut une grosse surprise, la cerise sur le gâteau, mon enthousiasme était complet.

On peut même trouver dans ce récit de quoi réfléchir sur certains vices caractéristiques à l’espèce humaine comme le désir d’immortalité ou encore l’appât du gain.

Je suis donc ressortie de ma lecture totalement emballée à tel point que j’ai raconté grossièrement l’histoire à mon fiancé qui, du coup, a voulu la lire.

De même, je me suis ruée à la librairie me procurer d’autres ouvrages de Lovecraft afin de pouvoir m’immerger de nouveau dans son univers.

Alors amateurs du genre ou simples curieux, foncez, vous ne serez pas déçus.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marie 21/07/2011 18:29


J'ai eu une période Lovecraft quand j'étais étudiante. Je suis entièrement d'accord avec tout le bien que tu dis de lui!


Aaliz 21/07/2011 19:11



Merci Marie :)


J'enrage de le découvrir seulement maintenant ! Mais où étais-je donc ces dix dernières années ?


Enfin ... comme on dit, mieux vaut tard que jamais



Présentation

  • : Cherry livres
  • Cherry livres
  • : Mes lectures, mes coups de coeur, mes déceptions
  • Contact

LE BLOG DEMENAGE

LE BLOG DEMENAGE !

 

Vous pouvez dès à présent me retrouver à cette adresse :

 

http://cherrylivres.blogspot.com

 

 

 

Merci !

 

 


Recherche

Signalétique :

signaletique.jpg

Archives

Lectures en cours :

 

 

Avis à venir :

 

Darwin - Jean-Noël Mouret

Moi, Lucifer - Glen Duncan  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes challenges :

 

 

challenge afrique 

 

http://mesaddictions.files.wordpress.com/2011/05/cb.jpg

 

 

challenge-Victor-hugo

 

 

 

 

 

 

Retrouvez-moi sur :