Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 10:52

justemilieuRésumé des Editions La Table Ronde :

 

Aristote était un être de chair et de sang, et Alexandre le Grand, un adolescent plein de doutes et d'arrogance. Lorsqu'en 342 avant Jésus-Christ, le philosophe devient précepteur du futur roi de Macédoine, la relation qui s'établit est aussi singulière et enrichissante pour l'un que pour l'autre. Par ses démonstrations très concrètes sur une table de dissection, comme par ses réflexions éthiques et métaphysiques, Aristote transmet à son jeune élève la notion de «juste milieu», point d'équilibre entre deux extrêmes, si difficile à atteindre. De son côté, le fougeux Alexandre, qui désire déjà ardemment «ouvrir la gueule pour avaler le monde entier», offre des perspectives au maître peu aventureux que son père lui a choisi.

Des cahutes enfumées aux chambres du palais, Annabel Lyon lève le voile sur deux hommes illustres dont l'admiration réciproque et l'intelligence ont transformé le monde. Au fil de dialogues incisifs et souvent très crus, elle explore avec finesse et jubilation des thèmes aussi universels que la transmission du savoir, les rapports filiaux, les conflits de génération, les jeux de pouvoir.

 

Mon avis :

 

J’avais repéré ce livre bien avant sa sortie grâce au formidable travail de Ys sur le site News Book. Une fois arrivé sur les étals des librairies, je me contentais, à grand regret, de caresser sa couverture du bout des doigts en espérant qu’un jour peut-être je pourrais me plonger avec délice entre ses pages. Eh oui … mes finances ne me permettent pas souvent l’achat de livres brochés et la rentrée littéraire est, pour cette raison, toujours pour moi un moment d’intense frustration.

Mais voilà que Babelio lance son opération Masse Critique et là que vois-je ? Mon livre tant désiré est dans la liste. Ni une ni deux je postule. Et je ne postule que pour ce titre. Je le veux et je mise tout sur lui. Tant pis pour les autres titres qui m’intéressent aussi.

Quelques jours plus tard, alors que je rends visite à mon doudou d’amour, je consulte ma boîte mail et j’apprend à ma grande joie que ma candidature est retenue et que je vais donc recevoir Le juste milieu d’Annabel Lyon.

 

Mais pourquoi CE livre en particulier me demanderez-vous ?

Eh bien d’abord parce qu’il s’agit d’un roman historique et que je suis passionnée d’Histoire.

Et aussi parce qu’il traite (secondairement certes mais c’est toujours ça) de mon personnage historique préféré, adulé, chéri d’entre tous : Alexandre Le Grand.

 

Le juste milieu est en réalité une biographie romancée du célèbre Aristote se concentrant essentiellement sur la période qu’il a passée en Macédoine comme précepteur du jeune Alexandre. Le récit se fait à la première personne et nous happe totalement nous plongeant en pleine Macédoine antique.

Le style est agréable, posé, quelques fois ponctué de mots vulgaires que j’ai trouvé déplacés. Enfin … disons que mis dans la bouche des Macédoniens, je peux comprendre que l’auteur ait souhaité marquer le contraste entre le côté rustre et grossier des mœurs macédoniennes par opposition au raffinement et à la sophistication des mœurs grecques. Mais des grossièretés mises dans la bouche d’Aristote, ça m’a gênée. Mais je précise bien qu’elles sont très ponctuelles, c’est d’autant plus dérangeant car pas en accord avec le ton et le style employé dans la majorité du récit.

Je vous rassure, j’ai commencé par un point négatif mais c’est le seul reproche que j’ai à faire à ce roman.

En vérité, je l’ai adoré et ça a été un véritable coup de cœur.

Je craignais que l’auteur insiste trop sur les théories philosophiques d’Aristote mais il n’en est rien. Les passages où il donne des leçons à Alexandre sont finalement peu nombreux et très clairs et ne sont pas sans pousser le lecteur à la réflexion. L’essentiel du récit se concentre principalement sur la propre formation d’Aristote et sur sa vie privée. Le cadre évènementiel est très présent et bien expliqué, les descriptions des personnages et de leur caractère sont réalistes et en accord avec ce qu’en dit la recherche historique. J’ai apprécié que l’auteur précise en fin d’ouvrage les éléments purement fictionnels et les « aménagements » faits à l’Histoire pour les besoins du récit.

J’ai l’impression, à la sortie de cette lecture, de mieux connaître Aristote. Il n’est plus pour moi le simple philosophe que tout le monde connaît mais un être humain qui a vécut, grandit, ressentit, aimé.

J’ai vraiment apprécié de voir revivre sous la plume d’Annabel Lyon ces grands personnages de l’Histoire que furent Aristote, Philippe de Macédoine, Platon et bien sûr Alexandre. Elle a su recréer avec intelligence ce qu’ont pu être les rapports entre Aristote et le jeune futur conquérant ainsi que l’influence que le précepteur a pu avoir sur son prestigieux élève.

 

Un petit extrait :

 

« « Non, dis-je, un roi doit toujours s’exprimer clairement.

- Parler, parler, parler… J’en ai assez ! Assez des leçons, de la diplomatie, assez de rester au palais pour charmer les dignitaires de passage à la cour de mon père. Savez-vous ce que Carolus m’a appris ? Il m’a dit qu’il n’y avait jamais aucune vérité dans les mots, mais seulement dans le corps. Il dit aussi que dès qu’un personnage parle, c’est pour dissimuler ce qu’il veut vraiment dire. Les mots sont la surface sous laquelle il faut regarder. Il dit que les meilleurs acteurs sont ceux qui parlent avec leur corps, et qu’on se souvient davantage de leurs gestes que des mots qu’ils prononcent.

- J’imagine qu’il parlait du théâtre … »

J’imagine que ce qu’il voulait, c’était mettre le garçon à quatre pattes.

«  Il parlait de la vie. Nous sommes tous plus vrais par le corps que nous ne pourrons jamais l’être par la parole.

- J’aimerais beaucoup voir Carolus exprimer un théorème pythagoricien sans aucun recours à la parole …

- J’ai envie de me battre. »  »

 

Bref, je loue le remarquable travail de recherche et d’écriture qu’a effectué Annabel Lyon et je conseille vivement ce roman.

 

image001

Je remercie infiniment Babelio et les Editions La Table Ronde pour m'avoir permis cette découverte.

 

 

 

challengehist

 

Et cette lecture entre dans le cadre du challenge Histoire repris par Lynnae.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Loesha 05/05/2013 19:56

Je viens de finir ce livre : un vrai régal !
Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre, et j'ai été happée par le récit : difficile de lâcher ce livre. J'ai eu l'impression d'apprendre des choses, que ce soit en histoire qu'en "savoir
être"... Une très belle découverte :)

Aaliz 09/05/2013 12:14



Contente que tu aies aimé ! C'est vrai que c'est un très beau roman.



amaryllis 25/01/2012 13:53

J'en ai entendu parler, j'ai vu des avis mitigés. Mais ton avis donne avis, j'ai envie de découvrir davantage de choses sur ces personnages. Je m'y intéresserai quand je le croiserai en poche ou à
la bibliothèque.

Joanna 09/10/2011 19:30


Coucou Aaliz, oui j'ai reçu mon livre il y a quelques jours. Les autres qui sont "cadeaux" arriveront après. Bises


Aaliz 09/10/2011 19:52



Ok merci ! Je me suis inquiétée pour rien en fait, ma mère m'a dit aujourd'hui qu'elle l'avait reçu dans la semaine et je devrais donc le récupérer mardi. Ouf !


Bises à toi aussi



Marie 08/10/2011 17:50


Tout pareil! Je ne le connassais pas non plus et il me tente énormément. Je le note soigneusement!


Lynnae 06/10/2011 16:52


La vaaaache ! Pardon pour l'expression, mais vraiment ton avis me fait briller les yeux ^^ Je ne connaissais pas du tout ce livre! J'ai dû le voir vite fait dans la liste Masse Critique. Le fait
qu'elle fasse également la part des choses sur l'Histoire et son histoire m'intéresse énormément, comme je me pose souvent des questions sur ce qui s'est véritablement passé et ce qui a été ajouté
...

En bref ton avis me tente énormément, merci pour cette découverte ^^


Aaliz 06/10/2011 19:02



Ton commentaire me fait très plaisir et je suis contente si je t'ai donné envie de le lire ! C'est un vrai petit bijou, tu ne le regretteras pas !



Présentation

  • : Cherry livres
  • Cherry livres
  • : Mes lectures, mes coups de coeur, mes déceptions
  • Contact

LE BLOG DEMENAGE

LE BLOG DEMENAGE !

 

Vous pouvez dès à présent me retrouver à cette adresse :

 

http://cherrylivres.blogspot.com

 

 

 

Merci !

 

 


Recherche

Signalétique :

signaletique.jpg

Archives

Lectures en cours :

 

 

Avis à venir :

 

Darwin - Jean-Noël Mouret

Moi, Lucifer - Glen Duncan  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes challenges :

 

 

challenge afrique 

 

http://mesaddictions.files.wordpress.com/2011/05/cb.jpg

 

 

challenge-Victor-hugo

 

 

 

 

 

 

Retrouvez-moi sur :