Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 23:50

terre-des-oublis.jpgTerre des oublis c’est d’abord une histoire banale, le retour chez lui d’un soldat que l’on croyait mort depuis longtemps, sa femme est remariée et a un enfant d’un autre homme. Seulement voilà, il est le héros de guerre, celui qui a sacrifié sa jeunesse pour la patrie et pour cette raison il est en droit de reprendre ce qui lui appartenait.

Miên doit donc choisir entre cet homme ressurgit du passé qu’elle n’a aimé que le temps d’un été pendant son adolescence et ainsi se soumettre aux convenances, et son mari actuel, l’homme qu’elle aime.

Sous la pression de l’opinion publique et pour ne pas perdre son honneur, Miên décide de retourner vivre avec Bôn, cet homme qu’elle n’aime plus, un homme qui la répugne, un homme qui ne possède plus rien si ce n’est une masure délabrée sans aucun moyen de subsistance.

 

Mon avis :

 

On trouve dans ce livre un thème peu original mais transposé à la sauce viêtnamienne, c’est d’ailleurs là le seul intérêt du livre : la découverte de la culture et des mœurs viêtnamiennes largement décrites, on a droit à un beau panorama de la cuisine locale, de la végétation et surtout de la mentalité des habitants.

Pour le reste, le style est lourd, beaucoup trop d’énumérations qui rendent les phrases interminables, beaucoup trop de métaphores parfois farfelues, c’est supportable au début mais au bout de 700 pages ça devient pénible et lassant.

Il y a aussi beaucoup de flash-backs, on revient dans le passé des personnages et parfois même des personnages secondaires, ce qui n’apporte pas forcément grand chose au récit.

La psychologie des personnages est trop fluctuante, il est difficile de les cerner.

Je n’ai pas beaucoup apprécié l’image de la femme qui transparaît à travers ce récit, on a l’impression que Miên repousse son « ex » mari que parce qu’il est pauvre, l’auteur insiste beaucoup sur les regrets qu’elle a à quitter une grande maison pourvue de tout le confort et un mari riche qui gâte sa femme et son fils.

A côté de la femme vénale, on a ensuite les portraits d’hommes obsédés de sexe. On se demande si Bôn ne cherche pas à récupérer sa femme uniquement pour satisfaire à ses pulsions et au devoir conjugal. Pendant ce temps, le second mari délaissé va se consoler chez les prostituées. On se demande vraiment où sont l’amour et les sentiments là-dedans et je ne sais pas si je dois mettre ça sur le compte de la mentalité viêtnamienne en général ou plutôt sur la vision personnelle qu’a l’auteur des deux sexes.

Je me suis également interrogée quant à la santé mentale de Bôn. Suite aux atrocités qu’il a vécues durant la guerre, est-il malade ou croit-on réellement à l’existence des fantômes au Viêt-Nam ?

Je n’ai pas réussi à m’attacher à un personnage en particulier, tantôt j’avais pitié de Miên, tantôt j’avais pitié de Bôn. C’est vrai qu’il a sacrifié une grande partie de sa vie et qu’il mériterait à présent sa part de bonheur mais c’est plutôt le malheur qui se perpétue. Que Miên lui soit revenue ou non, je crois qu’il était perdu d’avance et c’est ça qui est le plus triste. Pourtant c’est l’espoir de la retrouver un jour qui l’a maintenu en vie durant toutes ces années de guerre. Il a poursuivi une chimère …

Quant à Miên, je n’ai pas compris son choix. A sa place, je me serais bien moquée du « qu’en dira-t-on » et serais restée avec ma famille. En se comportant comme elle l’a fait, elle n’a que rendu malheureux ses deux maris ainsi qu’elle-même. Doit-on sacrifier son bonheur sur l’autel de l’honneur et de la pression sociale ? Et si les gens s’occupaient un peu plus de leurs affaires plutôt que de juger la vie privée des autres ? Je crois que l’on ne s’en porterait que mieux…

Voilà, je pourrais dire beaucoup d’autres choses mais la motivation me manque. C’est vraiment difficile d’écrire une chronique sur un livre qui ne nous a pas plu et qu’on s’est efforcé de lire jusqu’au bout. Parce que oui, bon, quand même j’ai voulu savoir la fin. Et j’ai été déçue, rien de sensationnel, une fin banale comme tout le reste…

 

Cette lecture entre dans le cadre du challenge international organisé par misss-bouquins.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Néfertiti 18/09/2011 21:16


Bienvenue dans la communauté Salon Lecture, bonne soirée


Petite Fleur 06/09/2011 22:48


Ah oui, je vois que, si comme toi je n'ai pas aimé, ton avis est bien plus négatif que le mien. J'avoue comprendre la problématique du poids de la société sur ces coutumes qui sont aujourd'hui d'un
autre temps, justement parce que des gens comme Miên ont finalement refusés de s'y soumettre. Et encore de nos jours, dans la société vietnamienne, ce n'est pas si évident.


Flo 02/09/2011 21:48


Jamais pu finir ce livre alors je compatis !


Aaliz 03/09/2011 10:55



Ouf ! Merci ! C'est rassurant



Marie 29/08/2011 19:04


J'avais offert ce livre, qui était un coup de coeur de mon libraire, à une amie il y a des années. Il me semble qu'elle avait aimé. Mais, à te lire, ça n'a pas l'air engageant!


Aaliz 30/08/2011 11:59



J'ai lu beaucoup d'avis positifs sur ce livre. Il ne m'a pas touchée, je suis pourtant quelqu'un de sensible mais justement j'ai trouvé qu'il n'y avait pas de place pour les sentiments dans cette
histoire d'amour qui donne l'impression de n'être basée que sur des aspects matériels,physiques et charnels . Ce qui ne correspond absolument pas à ma conception de l'amour.


Après ça, je soupçonne aussi ma lecture précédent celle-ci d'avoir influencé indirectement mon opinion. Ce n'était peut-être pas le bon moment pour cette lecture. Mais bon, ce n'est pas pour
autant que je le relirai plus tard !


Tout ça ( ce que je suis bavarde ! ) pour te dire que les opinions sur ce livre sont très partagées, pour certains
c'est un chef d'oeuvre, pour d'autres il est sans intérêt. Donc je ne voudrais pas que mon avis te prive peut-être d'une belle découverte.



Misss-bouquins 29/08/2011 17:17


J'ai enfin mis la liste à jour sur mon blog =).
Sinon au départ ce livre me tentait mais je me rappelle avoir vu pas mal d'avis négatifs donc je passerai mon chemin.
Sinon moi je trouve ton avis très complet même si tu n'as pas aimé, tu expliques très bien quelles sont les raisons qui font que tu n'as pas aimé. A bientôt =).


Aaliz 30/08/2011 11:46



Coucou Misss


J'essaie de faire le plus complet possible mais j'ai toujours peur de trop en dire et de trop dévoiler l'intrigue. Ceci dit, pour ce livre, vu qu'il ne s'y passe pas grand chose, j'étais
relativement tranquille de ce côté-là mais pour les autres je ne sais pas. Comme quoi, ce n'est pas si facile d'écrire une critique et de trouver un juste milieu



Présentation

  • : Cherry livres
  • Cherry livres
  • : Mes lectures, mes coups de coeur, mes déceptions
  • Contact

LE BLOG DEMENAGE

LE BLOG DEMENAGE !

 

Vous pouvez dès à présent me retrouver à cette adresse :

 

http://cherrylivres.blogspot.com

 

 

 

Merci !

 

 


Recherche

Signalétique :

signaletique.jpg

Archives

Lectures en cours :

 

 

Avis à venir :

 

Darwin - Jean-Noël Mouret

Moi, Lucifer - Glen Duncan  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes challenges :

 

 

challenge afrique 

 

http://mesaddictions.files.wordpress.com/2011/05/cb.jpg

 

 

challenge-Victor-hugo

 

 

 

 

 

 

Retrouvez-moi sur :