Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 13:26

un roman4ème de couverture :

 

Eté 1952, Martha's Vineyard. Vingt hommes se réunissent dans le plus grand secret. Politiciens, avocats, hommes d'affaires, universitaires, Blancs et Noirs, ils sont l'élite de l'Amérique. Ce soir-là, ils signent un pacte diabolique destiné à manipuler le président des Etats-Unis pour les décennies à venir... Deux ans plus tard, au cœur de Sugar Hill, par une nuit glaciale de février, à la sortie d'une réception huppée, le jeune écrivain noir Eddie Wesley tombe sur un cadavre. Lequel cadavre agrippe entre ses mains une étrange croix inversée. Qui a tué ce riche avocat blanc croisé quelques heures plus tôt à la fête ? Que signifie cette croix ? Alors que la curiosité d'Eddie commence à déranger, sa petite sœur, Junie, promise à un brillant avenir à la Cour suprême, s'évanouit brusquement dans la nature. Quel est le lien entre cette disparition, le meurtre de l'avocat et le complot visant à contrôler le président des Etats-Unis ?

 

Mon avis :

 

Un résumé alléchant comme un beau gâteau aperçu dans la vitrine. Mais alors une fois en bouche … quelle déception !

J’ai eu beaucoup de peine à venir à bout de ce roman qui m’a parut interminable. 598 pages et il faut attendre les 100 dernières pour qu’on apprenne enfin des choses et qu’il y ait un peu d’action.

Enfin …dès le début du roman, on a un assassinat. Je me suis dit « chouette on entre directement dans l’action », sauf que en guise d’action il n’y a que ça à se mettre sous la dent, quelques assassinats. En dehors de ça, on suit les pérégrinations du personnage principal Eddie en quête de sa sœur et d’un mystérieux complot.

Je m’attendais à des révélations sensationnelles, au lieu de ça, je n’ai eu qu’une intrigue banale, sans aucune surprise, les indices sont tirés par les cheveux. D’ailleurs, j’ai clairement douté de mon intelligence car je n’ai rien compris au pourquoi du comment de ce complot. Tout est confus et obscur. Les déboires amoureux des uns et des autres m’ont franchement fatiguée. En clair, le roman pourrait tenir en une centaine de pages. Tout le reste ne sert qu’à tourner en rond. Même le cadre historique n’a pas réussi à rattraper le tout.

En plus de ça, je n’ai ressenti aucune émotion bien que les personnages connaissent des moments très pénibles, la guerre, la torture, ce n’est pas rien et pourtant ça m’a laissée de marbre. Je n’ai pas réussi à me prendre de sympathie pour les personnages.

Je ne vais pas m’étendre davantage car je veux passer à autre chose au plus vite.

Rejet total donc pour ce roman américain. Le thriller politique n’est vraiment pas un genre pour moi. En revanche, je pense que mon papa va beaucoup plus apprécier.

Je remercie Livraddict et les Editions Robert Laffont pour ce partenariat.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Joyce 24/02/2012 23:19

Je n'ai absolument pas aimé également, j'ai participé au même partenariat que toi et j'ai vraiment eu du mal à terminer cette lecture, si tu veux j'ai pondu ma chronique négative ici :

http://lenlivree.blogspot.com/2012/02/un-roman-americain-de-stephen-carter.html

En essayant d'expliquer le pourquoi du comment.

Bisous ^^

Misss-bouquins 05/02/2012 23:15

Mouais bon du coup je le retire de ma wish-list (c'est ma pile à lire qui va être contente !).

Aaliz 05/02/2012 23:46



Attends un peu avant de le retirer. On est 10 à faire ce partenariat, je serais peut-être la seule à ne pas avoir aimé ...



mimipinson 04/02/2012 15:49

Oui, en effet j'ai beaucoup aimé....Il faut aimer l’histoire des USA, aimer lire des livres où l'on parle de politique...
Chacun ses goûts !!!

Aaliz 04/02/2012 16:56



Et pourtant j'aime l'Histoire et la politique ne me fait pas peur même si je n'en rafolle pas non plus.


Le bandeau fait le parallèle avec Tom Wolfe, j'ai Le bûcher des vanités dans ma PAL, je verrai bien si c'est le genre qui me déplaît vraiment ou si c'est autre chose qui n'est pas passé.


Mais comme tu le dis, chacun ses goûts et heureusement qu'on n'a pas tous les mêmes, ce serait monotone



Joanna 04/02/2012 15:20

Et ben dis donc ma belle, quelle déception! Ca me fait peur, j'ai moins envie de l'ouvrir du coup...mais bon c'est subjectif, mon avis sera peut-être différent. Bisous

Aaliz 04/02/2012 15:27



Oui, peut-être que tu vas beaucoup aimé. Qui sait ?


Mimipinson a adoré. Et elle avait détesté Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur alors que c'était un coup de coeur pour moi. Deux avis diamétralement opposés à chaque fois. Comme quoi, il y
en a pour tous les goûts


Le ressenti sur un livre dépend de tellement de facteurs. Peut-être que cette lecture ne tombait pas au bon moment, je ne sais pas.


Bonne lecture ma nana. Bisous



Anne 04/02/2012 14:01

Ok ok, je ne suis pas sûre que ce soit mon genre non plus. La couverture est très belle, quand même un point positif ? (ça dépend des goûts bien sûr)

Aaliz 04/02/2012 15:22



Euh ... eh bien disons que je n'en ai pas parlé pour éviter d'enfoncer le clou ... Je reconnais qu'elle est originale et finalement plutôt bien trouvée et raccord avec le contenu du livre mais,
esthétiquement parlant, elle ne m'attire pas du tout. C'est le résumé qui m'avait plu, je m'attendais à du suspense, à une intrigue originale et haletante. Mais rien de tout ça, sauf une scène à
la fin où j'ai senti mon coeur battre un peu plus fort mais c'était trop peu pour rattraper le reste. Dommage ...


 



Présentation

  • : Cherry livres
  • Cherry livres
  • : Mes lectures, mes coups de coeur, mes déceptions
  • Contact

LE BLOG DEMENAGE

LE BLOG DEMENAGE !

 

Vous pouvez dès à présent me retrouver à cette adresse :

 

http://cherrylivres.blogspot.com

 

 

 

Merci !

 

 


Recherche

Signalétique :

signaletique.jpg

Archives

Lectures en cours :

 

 

Avis à venir :

 

Darwin - Jean-Noël Mouret

Moi, Lucifer - Glen Duncan  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes challenges :

 

 

challenge afrique 

 

http://mesaddictions.files.wordpress.com/2011/05/cb.jpg

 

 

challenge-Victor-hugo

 

 

 

 

 

 

Retrouvez-moi sur :