Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 20:38

Druide4ème de couverture :

 

1123 après le Pacte.

Au nord vivent les hommes du froid et de l'acier, au sud errent les tribus nomades et au centre du monde règnent les druides. Leur immense forêt millénaire est un royaume d'ombres, d'arbres et de mystères. Nul ne le pénètre et tous le respectent au nom du Pacte Ancien. Les druides, seigneurs de la forêt, aident et conseillent les hommes avec sagesse mais un crime impensable bouleverse la loi de toutes les couronnes : dans la plus imprenable citadelle du Nord, quarante-neuf soldats ont été sauvagement assassinés sans que personne ne les entende seulement crier.

Certains voient là l'oeuvre monstrueuse d'un mal ancien, d'autres usent du drame comme d'un prétexte pour relancer le conflit qui oppose les deux principales familles régnantes. Un druide, Obrigan, et ses deux apprentis ont pour mission de retrouver les assassins avant qu'une nouvelle guerre n'éclate. Mais pour la première fois, Obrigan, l'un des plus réputés maître loup de la forêt, se sent impuissant face à l'énigme sanglante qu'il doit élucider… Chaque nouvel indice soulève des questions auxquelles même les druides n'ont pas de réponses.

Une seule chose lui apparaît certaine : la mort de ces quarante-neuf innocents est liée aux secrets les plus noirs de la forêt.

 

 

Mon avis :

 

Je n’avais jusqu’à maintenant jamais lu de romans classés Fantasy. Oh si bien sûr, j’ai bien tenté de lire Le seigneur des anneaux, deux fois même ! La première en anglais, j’ai vite renoncé, n’étant pas assez au point dans la maîtrise de la langue, la deuxième en français, j’ai vite renoncé aussi, découragée par la mauvaise qualité de la traduction. Du coup, je me suis contentée des films.

Et puis j’entends parler d’un auteur français ( cocorico !), ce qui laisse de côté le problème de la traduction, et d’un de ses romans qui fait fureur au sein des fans du genre Fantasy. Ni une ni deux, je me jette dessus et c’est comme ça que Druide atterrit entre mes mains.

C’est difficile de critiquer un livre d’un genre que l’on découvre, je ne peux le comparer à aucun autre, je ne peux pas savoir si tous les éléments propres au genre y sont ou pas. C’est donc un peu à l’aveuglette que je me lance dans cet exercice. Les puristes ne m’en voudront pas je l’espère.

 

Et donc ma première immersion dans le royaume magique de la Fantasy s’est révélée être une bonne expérience. J’ai adoré cette histoire de bout en bout, l’intrigue est extrêmement bien travaillée et maîtrisée. Je n’ai relevé aucune incohérence ( sauf peut-être que j’ai trouvé Obrigan sacrément fort de faire tout ce qu’il a fait avec des côtes cassées et les poumons perforés …). Mêler aventure et intrigue policière était vraiment une excellente idée, ça m’a tenu en haleine tout au long du roman pour finir en apothéose à la fin avec toutes les révélations et les scènes de bataille où on s’y croirait vraiment. C’est d’ailleurs dans ces révélations que réside, à mon avis, le point fort de ce roman. On sent que l’auteur a véritablement réfléchi à tout ça pour en faire quelque chose qui tienne vraiment la route. Donc de ce côté, je n’ai rien à dire, c’est juste parfait.

 

Les seules choses qui m’ont gênée : d’abord le manque de descriptions. Il y en a, certes, mais pas assez à mon goût. J’aurais aimé qu’Olivier Péru travaille un peu plus ce monde qu’il a imaginé, qu’il nous en fasse une peinture détaillée. Là j’ai eu l’impression de n’avoir que les grandes lignes, j’ai eu du mal à me créer mes décors. Ce que je veux dire, c’est que Olivier Péru a créé un monde très riche mais qu’il ne l’a pas exploité à fond. Alors oui, je sais, le fait que le récit tienne en un seul livre (et ne soit pas une saga) oblige à ce genre de sacrifice mais bon …ça m’a manqué quand même. J’aurais aimé voyager, me sentir totalement transportée dans un autre monde et ça, je n’ai pas pu malheureusement. Deuxième bémol : les personnages, que j’ai trouvés là aussi pas assez approfondis. Exceptés Obrigan, ses élèves et Jarekson, on en sait très peu sur la psychologie des personnages. C’est d’autant plus dommage que, par exemple, Jarekson est très intéressant, c’est un personnage qui avait un énorme potentiel de par son déchirement entre ses devoirs envers son peuple et sa conscience morale mais qui n’apparaît finalement qu’assez peu. Quant aux autres personnages, je pense surtout à Arkantia en écrivant cela, ils ne sont là que pour servir l’intrigue mais d’eux nous ne savons rien.

 

Bon voilà, là, je donne l’impression de ne pas avoir aimé alors que, malgré ces petites choses, c’est tout le contraire. En plus de ça, le style d’Olivier Péru est très agréable, j’ai vraiment été agréablement surprise par la qualité de l’écriture.

J’ai donc passé un très bon moment. Même si je ne pense pas devenir une inconditionnelle de la Fantasy après ça, je lirai assurément le prochain roman d’Olivier Péru (sauf s’il persiste à angliciser son nom, non mais oh ! C’est quoi ça ?!)

Repost 0
Published by Aaliz - dans Fantasy
commenter cet article

Présentation

  • : Cherry livres
  • Cherry livres
  • : Mes lectures, mes coups de coeur, mes déceptions
  • Contact

LE BLOG DEMENAGE

LE BLOG DEMENAGE !

 

Vous pouvez dès à présent me retrouver à cette adresse :

 

http://cherrylivres.blogspot.com

 

 

 

Merci !

 

 


Recherche

Signalétique :

signaletique.jpg

Archives

Lectures en cours :

 

 

Avis à venir :

 

Darwin - Jean-Noël Mouret

Moi, Lucifer - Glen Duncan  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes challenges :

 

 

challenge afrique 

 

http://mesaddictions.files.wordpress.com/2011/05/cb.jpg

 

 

challenge-Victor-hugo

 

 

 

 

 

 

Retrouvez-moi sur :