Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 07:29

Le Wanted de cette semaine est un roman que j’avais repéré au Salon du Livre sans oser l’acheter. De Jack London, je n’ai lu que le célèbre Croc-Blanc il y a très très longtemps. J’aimerais redécouvrir cet auteur avec ce livre-ci :

 wanted-n-5.jpg

 

Poche: 400 pages

Editeur : Phébus (6 octobre 2000)

Collection : Libretto

 

Dans la prison d'État de Californie, à San Quentin, Darrell Standing s'apprête à être pendu. Il y a huit ans, alors professeur d'agronomie à l'école d'agriculture de Berkeley, il a été condamné à perpétuité pour crime passionnel. Sur les huit années d'incarcération, il a passé cinq ans dans les ténèbres d'un cachot, surnommé la "mort vivante". Victime d'une dénonciation calomnieuse, il est maintenant condamné à mort. En attendant l'heure fatale, il s'évade au gré de son imagination dans le passé. Il se voit ainsi au coeur du Paris de Louis XIII sous les traits du comte Guillaume de Sainte-Maure ; comme enfant rescapé d'une caravane de pionniers massacrés par les Indiens ; en marin anglais marié à une princesse coréenne du XVIe siècle ; comme matelot viking bientôt reconverti en centurion de Ponce Pilate au moment du procès de Jésus ; en homme des cavernes à l'aube de l'humanité. Passant du réalisme au fantastique, de l'univers monotone et exigu d'une geôle aux rebondissements émaillés de prodiges, Le Vagabond des étoiles est à la fois un procès contre l'univers carcéral et un hommage à l'imaginaire. Considéré comme son dernier acte de militant socialiste, comme son testament littéraire et philosophique (Jack London meurt un an après la parution de son livre), c'est aussi l'un des chefs-d'oeuvre de l'auteur. --Céline Darner

 

L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Repost 0
Published by Aaliz - dans Wanted
commenter cet article
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 09:10

Je n’avais pas fait de Wanted samedi dernier, je ne savais pas de quel livre vous parler. Non pas que ma liste d’envie soit si courte, au contraire, mais disons qu’il s’agit principalement d’une liste de classiques que je voudrais absolument lire pour me constituer une culture littéraire minimum. Bon, ceci dit, peut-être que ça serait intéressant de faire un billet sur cette liste et d’avoir vos avis sur les titres que j’ai choisis. Je mets cette idée dans un coin.

Pour en revenir à mon rendez-vous hebdomadaire, ma panne d’inspiration a été bien entendu de courte durée. Un petit tour sur vos blogs et hop !

La responsable du Wanted de cette semaine est donc Valérie et le livre en question est :

 

 wanted-n-4.png

 

Je vais vous épargner le résumé de l’éditeur et plutôt vous inviter à lire la critique de Valérie qui parle de ce roman avec tant d’enthousiasme et de passion qu’on ne peut s’empêcher de vouloir courir à la librairie se procurer le précieux titre.

De cet auteur, j’ai déjà Naissance d’un pont sur mes étagères. J’en avais lu deux-trois pages avant de le reposer ( mon travail me préoccupait trop et je n’arrivais pas à me concentrer) mais ça a été suffisant pour me rendre compte que Maylis de Kerangal écrit merveilleusement bien. J’ai donc très très hâte de découvrir son nouveau roman. J’espère que France Loisirs aura la judicieuse idée de le mettre à son catalogue afin que je puisse l’acquérir à prix réduit, sinon je vais devoir patienter pour l’emprunter à la bibli.

Si vous l’avez déjà lu, n’hésitez pas à donner votre avis !

 

Repost 0
Published by Aaliz - dans Wanted
commenter cet article
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 05:04

Cette semaine, le suspect recherché n’est pas un criminel mais une sainte ! Comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences …

Ceci dit, elle ne va pas rester recherchée très longtemps, je vais filer à la librairie dès que possible pour l’acheter. Il me fait trop envie ce livre, surtout avec ces encouragements de Mario Vargas Llosa et Carlos Fuentes ( rien que ça !).

 

PS : Vous avez vu comme je fais des efforts, j’ai posté une chronique entre mes deux Wanted. Oui bon, c’est déjà ça hein…

 

Bon, allez voilà le portrait-robot :

 

 wanted-n-3.jpg

 

 

 

Et voici les signes divins et autres miracles permettant de l’identifier :

 

 

SANTA EVITA

Tomas Eloy MARTINEZ

 

Traduit par

Eduardo JIMENEZ

 

Editions : Robert Laffont – Pavillon Poche

Nombre de pages : 588

Prix : 11,90 €

ISBN : 2-221-14100-8

 

« Roman gothique éblouissant, histoire d'amour perverse, histoire d'horreur effrayante, histoire nationale éblouissante et impressionnante mise sens dessus dessous... Santa Evita est tout cela et plus encore... Un livre merveilleux, un miracle. »

Carlos Fuentes

 

Lorsqu'elle naît dans un trou perdu de la province argentine, le destin de María Eva Duarte, fille illégitime d'un petit propriétaire terrien, paraît tout tracé : elle ne sera rien, forcément, et son existence aura pour tout horizon la campagne misérable, vide et infinie. Pourtant, la petite fille au regard intense et dur grimpera tout en haut de l'échelle. Accrochée aux basques d'un chanteur de tango de passage dans son village, elle débarque à Buenos Aires : elle y crèvera la faim, jouera de son corps, deviendra une vedette du feuilleton radio et finira par épouser le colonel Perón, futur dictateur, dont elle sera l'égérie, haïe par les uns, saluée par les autres. À l'âge de trente-trois ans, quand un cancer emporte son corps ravagé, elle est plus que la première dame du pays : elle est devenue Santa Evita, la madone des sans-chemises, les descamisados.

Or le destin de son corps après la mort sera aussi hallucinant que sa brève existence. Embaumé pour être livré à l'adoration populaire, il est subtilisé en 1955 par les militaires qui chassent Perón du pouvoir. Commence alors une invraisemblable errance, dont les stations ressemblent à un inventaire à la Prévert : casernes, ambulances, camions, hangars, cinémas désaffectés, jardins d'ambassades, cimetières milanais discrets. Et tous ceux qui auront eu la garde, à un moment ou un autre, du corps immortel de Santa Evita, verront leur vie détruite comme par une malédiction, sombrant dans la démence, l'alcool, le meurtre.

C'est cette double histoire, celle d'un cadavre immortel et du corps vivant qui l'a précédé, qui forme la trame de ce roman qui est une biographie, et de cette biographie qui ne cesse de se métamorphoser en roman sous nos yeux.

Repost 0
Published by Aaliz - dans Wanted
commenter cet article
22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 08:00

Vous voyez comme j’ai bien fait de me fixer ce rendez-vous ? Je n’ai rien publié depuis le Wanted de la semaine dernière. Pourtant ce ne sont pas les livres lus qui manquent mais j’ai juste un énorme poil dans la main en ce qui concerne l’écriture de mes chroniques. Bon … promis je vais faire un effort.

 

Pour les nouvelles, sachez que le suspect recherché la semaine dernière a été arrêté et mis sous les verrous. Je suis actuellement en train de le cuisiner et ses aveux sont, pour l’instant, au-delà de mes espérances.

 

Malheureusement, un autre bandit sévit et voit sa tête mise à prix. LeRouquinBouquine a même encouragé tous les chasseurs de prime à partir à sa recherche. Du coup, je suis de la partie surtout que, cette fois encore, ça semble être du lourd. Voici son portrait-robot :

 

wanted-n-2.jpg

 

Signalement :

 

Jon Roberts

American Desperado

• Polar autobiographique : 704 pages

• Traduction : Patricia Carrera

• Parution : octobre 2013

• ISBN : 978-2-36374-043-4

 

Ce livre retrace l’histoire intense de John Riccobono alias Jon Roberts. Né dans la famille Gambino affiliée à la Mafia new yorkaise, Jon a sept ans quand il est témoin d’un meurtre commis par son père et doit apprendre la loi du silence. Suivant la voie qu’on lui a tracée, il fait ses armes comme «soldat» du clan Gambino puis s’engage dans les marines et donne libre cours à sa sauvagerie naturelle au Vietnam. On le retrouve à vingt-deux ans à New York, où il supervise le racket des boîtes de nuit pour ses oncles. La vague disco/cocaïne va lui donner des idées et lui faire découvrir Miami, où il devient en quelques années l’un des correspondants les plus actifs du cartel de Medellín, écoulant de 50 à 100 kg de poudre par mois. Son carnet d’adresses se lit comme un bottin mondain: le général Noriega, Richard Pryor, O.J. Simpson,Meyer Lansky, Richard Dreyfuss, Pablo Escobar... Au volant de voitures de luxe, entouré des plus belles femmes, il est aussi charmant qu’amoral et meurtrier. Scrupuleusement documenté, ce livre écrit en collaboration avec EvanWright, romancier et grand reporter, permet de découvrir non seulement la vie d’un criminel extraordinairement audacieux, mais aussi une période chaotique et passionnante de l’histoire américaine. Un beau matin de 1986, le FBI fait une descente chez Jon Roberts. S’ensuit une cavale qui durera cinq ans. Capturé, Jon bénéficiera d’une réduction de peine en échange d’informations. Emporté par un cancer le 28 décembre 2011, il n’aura survécu que deux mois à la publication de ses Mémoires.

 

Bon, l'ennui c'est que je manque cruellement de fonds pour mes investigations. Il va falloir que je remette ma chasse au livre à plus tard. Mais sait-on jamais, si le suspect vous intéresse et que vous réussissez à lui mettre la main au collet, n'hésitez pas à me raconter vos aventures ! 

 

Repost 0
Published by Aaliz - dans Wanted
commenter cet article
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 11:52

J’ai constaté que j’avais une forte tendance à délaisser mon blog ces derniers temps. Disons que je ne publie pas régulièrement et j’aimerais le faire vivre un peu plus que ça.

J’ai donc décidé de me fixer un rendez-vous hebdomadaire. Il en existe déjà un bon paquet qui tournent sur la blogosphère mais ils ne me tentent pas plus que ça hormis un que je reprends à ma sauce.

Je l’ai intitulé le « WANTED » et il s’agira de vous présenter, donc chaque semaine, un livre que j’ai particulièrement envie de lire et d’acquérir.

Cette semaine, le « WANTED » tant désiré est :

 wanted-n-1.jpg

 

J’adore les éditions Monsieur Toussaint Louverture, des textes de qualité, des objets-livres magnifiques, j’avais complètement craqué sur Karoo, récemment j’ai acquis Et quelquefois j’ai comme une grande idée de Ken Kesey qu’il me tarde de commencer.

Alors quand j’ai vu le dernier bébé de la maison sur leur site internet, lu le résumé, c’était décidé : il me le fallait absolument.

 

Résumé de l’éditeur :

 

Publié à l’aube du vingt et unième siècle, Mailman, road movie existentiel et méchamment drôle, marque la naissance d’une nouvelle révélation de la littérature américaine.

 

Avec ce roman tendu comme un arc, J. Robert Lennon nous entraîne – de New York à la Floride en passant par le Kazakhstan – dans l’univers d’Albert Lippincott, dit Mailman. Facteur dévoué et maniaque d’une petite ville américaine, Mailman a ses petits secrets: l’habitude compulsive de photocopier et de lire le courrier des autres, une inquiétante dépression nerveuse et la relation tordue qu’il entretient avec sa sœur. Aussi, lorsque l’un de ses usagers se suicide – à cause d’une lettre retenue trop longtemps? –, les événements se précipitent pour Llippincott, qui va devoir faire face une fois pour toutes aux nombreuses fêlures de sa vie.

 

Si Mailman est bien une comédie noire, c’est aussi l’ambitieuse tentative de dépeindre la destinée d’un homme à la recherche de la paix dans un pays «pétri de violence et de tristesse partagée». C’est comique et tragique à la fois. C’est dérangeant, c’est touchant. C’est la chronique survoltée d’un combat perdu d’avance.

 

Comment résister dites-moi ?

Le précieux sort le 20 février donc plus que 5 jours à attendre. Je trépigne d’impatience !

 

Repost 0
Published by Aaliz - dans Wanted
commenter cet article

Présentation

  • : Cherry livres
  • Cherry livres
  • : Mes lectures, mes coups de coeur, mes déceptions
  • Contact

LE BLOG DEMENAGE

LE BLOG DEMENAGE !

 

Vous pouvez dès à présent me retrouver à cette adresse :

 

http://cherrylivres.blogspot.com

 

 

 

Merci !

 

 


Recherche

Signalétique :

signaletique.jpg

Archives

Lectures en cours :

 

 

Avis à venir :

 

Darwin - Jean-Noël Mouret

Moi, Lucifer - Glen Duncan  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes challenges :

 

 

challenge afrique 

 

http://mesaddictions.files.wordpress.com/2011/05/cb.jpg

 

 

challenge-Victor-hugo

 

 

 

 

 

 

Retrouvez-moi sur :