Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 20:31

max--1-.jpgRoman jeunesse qui commence à connaître un certain succès, Max a l’avantage d’aborder un sujet difficile, peu connu et rarement traité, celui du programme Lebensborn ayant pour objectif la fabrication de la race aryenne parfaite représentante du IIIème Reich et appelée à dominer le monde.

Sarah Cohen-Scali donne alors la parole à Max que l’on suit depuis sa naissance au sein d’un Heim, sorte d’usine à bébés nazis jusqu’à l’arrivée des alliés à Berlin. Relaté à la première personne, le récit place son lecteur dans la tête du jeune Max lui faisant profiter de toutes ses pensées. Le ton est froid, dénué de sentiments et parfois vulgaire.

 

Si le procédé est sympathique, il comporte néanmoins quelques défauts. Sarah Cohen-Scali prend le parti de faire de son personnage un être insensible et ce, dès ses premiers instants. Ce qui amène l’idée d’un être foncièrement mauvais par nature. J’avais plutôt imaginé la progressive influence des idées nazies sur un jeune esprit innocent et la lente formation d’une personnalité agressive et cruelle mais ce n’est pas le cas. Le gène du mal semble être implanté dès la conception qui n’est ni plus ni moins qu’un viol programmé.

 

Les dessous du processus Lebensborn nous sont donc progressivement dévoilés dans toute leur monstruosité : viols, assassinats des enfants non conformes et des mères récalcitrantes, enlèvement des enfants dans les pays conquis. Car les nazis ne se sont pas contentés de leurs propres bébés fabriqués, des opérations étaient aussi orchestrées pour aryaniser les enfants étrangers.

 

Max devient rapidement le prototype parfait de la race suprême et bénéficie de traitements de faveur. Il intègre les écoles des jeunesses hitlériennes et c’est lors de son passage dans l’une d’elle qu’il croise la route de Lukas. Ils ne se quitteront plus jusqu’à la défaite allemande.

Là aussi, l’auteur détaille la vie quotidienne de ces écoles de l’élite nazie chargées de faire de ces chères têtes blondes les futurs cadres des SS et de l’armée. La fin du récit nous plonge dans un Berlin en décombres où le peu d’habitants qui restent tentent de survivre.

 

Max est donc un roman intéressant même si j’ai déploré la vulgarité du ton. Etait-ce pour exacerber le caractère violent et fanatique du personnage ? Probablement. J’ai trouvé aussi notre bambin étrangement perspicace. Il comprend aisément des choses sans qu’on les lui explique, ce que j’ai trouvé difficilement crédible quand on pense aux couleuvres Père Noël et petite souris qu’on fait avaler aux enfants. L’auteur lui attribue des pensées et des raisonnements qui sont peu compatibles avec ceux d’un enfant de 5-6 ans quand bien même il serait surdoué.

 

Certains passages sont un peu répétitifs voire téléphonés. En fait, j’ai pris bien plus de plaisir à ma lecture à partir de la deuxième moitié et de la rencontre de Max avec Lukas ( personnage inspiré de Solomon Perel ).

 

Malgré ses quelques défauts, j’ai grandement apprécié cette lecture. L’ouvrage est documenté, clair, écrit dans un style fluide. J’ai apprécié la note de l’auteur précisant ses sources et la part de romancé et de véridique dans son roman.

Au final, l’adulte n’y apprendra peut-être pas grand chose ( quoique …) mais je pense que ce roman reste très instructif pour les ados.

 

Pour continuer sur le sujet :

Un film sur les Napolas ( les écoles d’élite des jeunesses hitlériennes ) :

http://www.youtube.com/watch?v=rn9togC_FY8

Partager cet article

Repost 0
Published by Aaliz
commenter cet article

commentaires

Lilly 07/07/2013 12:51

Je dois le lire pour le boulot depuis plus d'un an... Je l'ai enfin récupéré et j'espère profiter de l'été pour me faire un avis dessus.

Aaliz 09/07/2013 21:16



Mon papa te dirait " Mais pourquoi tu lis ça pendant les vacances ? " Remarque qu'il m'avait faite alors que, pendant nos vacances en maison familiale, j'avais emprunté tous les tomes de la BD
Maus Il guettait mes réactions du coin de l'oeil ( j'avais 14 ans à l'époque et il avit peur que je réagisse mal). Trop
chou mon papounet !


En tout cas, je te souhaite une bonne lecture !



Nadou_71 06/07/2013 07:40

Je l'ai acheté récemment chez FL.
Je suis impatiente de le découvrir :)

Aaliz 06/07/2013 12:20



Je suis curieuse d'avoir ton avis mais quelque chose me dit que tu vas beaucoup aimer et que ce roman va faire le buzz. D'ailleurs, je le verrais bien adapté au cinéma tiens !



Enigma 05/07/2013 21:39

J'ai beaucoup aimé ce roman et plus particulièrement sur l'évolution du protagoniste principal. je file regarder des extraits du film! =)

Aaliz 06/07/2013 12:19



N'hésite pas pour le film, il est en entier sur youtube ( pas en français par contre mais tu peux mettre les sous-titres anglais). Un très beau film poignant, comme le roman.



Présentation

  • : Cherry livres
  • Cherry livres
  • : Mes lectures, mes coups de coeur, mes déceptions
  • Contact

LE BLOG DEMENAGE

LE BLOG DEMENAGE !

 

Vous pouvez dès à présent me retrouver à cette adresse :

 

http://cherrylivres.blogspot.com

 

 

 

Merci !

 

 


Recherche

Signalétique :

signaletique.jpg

Archives

Lectures en cours :

 

 

Avis à venir :

 

Darwin - Jean-Noël Mouret

Moi, Lucifer - Glen Duncan  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes challenges :

 

 

challenge afrique 

 

http://mesaddictions.files.wordpress.com/2011/05/cb.jpg

 

 

challenge-Victor-hugo

 

 

 

 

 

 

Retrouvez-moi sur :